Tout le monde en parle: Un français, un brésilien et un lifting de trop

Un bon show hier soir, j’ai particulièrement aimé Michel Drucker, le crooner des crooners de la télévision française et Sergio Kokis, un écrivain/ peintre d’origine brésilienne.

Mais quel invité, ce dernier!!! Jamais entendu parlé de lui avant l’émission d’hier soir! J’ai tellement aimé sa manière de répondre à Pauline Marois, sa nonchalance vis-à-vis de cette femme qui s’imagine déjà Première ministre du Québec. Il avait raison lorsqu’il disait qu’il parle mieux le français que la plupart des Québécois et que notre langue était dans un mauvais état. Je ne sais pas si c’est le vin qui lui donnait autant de couleur aux joues et des aussi propos colorés. Mais, disons, qu’il n’a pas sa langue dans sa poche!

Pauline Marois avait, bien entendu, son mot à dire sur la langue et Kokis s’est énervé, lui a coupé la parole, puis il s’est calmé. Son non-verbal était fort éloquent en la présence de Marois, il préfèrait qu’on lui serve un peu plus de vin dans sa coupe au lieu de la regarder droit dans les yeux. À un certain point, il ne semblait même plus l’écouter! J’eu l’impression qu’il a cessé de lui répondre en se disant que c’était une perte de temps de discuter avec cette femme et qu’il était mieux de savourer son vin dans le silence… J’ai adoré lorsqu’il a dit à Marois qu’il aimerait bien la voir faire un test de français! Celle-ci a avoué qu’elle ferait sûrement des fautes. Pour une fois, je suis d’accord avec elle.

Parlant de Marois, je l’ai trouvée plaisante comme invitée. Façon de dire que son petit air hautin et les yeux plissés n’étaient pas au rendez-vous hier soir. Et laissez-moi vous dire que ça fait du bien. Je trouve qu’elle a su montrer une image un peu plus naturelle, même si elle se la joue toujours un peu trop «politically correct». Mais c’était moins robotique, je l’ai trouvée plus «vraie». Mais il y avait vraiment rien à dire de nouveau dans ses propos, elle parlait comme si elle était déjà en campagne électorale, à chaque tirade, elle s’attendait à des applaudissements et machinalement le public applaudissait…

Mais pauvre femme, lui faire subir une entrevue en anglais! Je lui tire chapeau, car elle a su démontrer qu’elle avait un sens de l’humour et elle a participé avec plaisir. Il faut quand même de l’humilité pour ça.

Michel Courtemanche : un invité particulier. Un homme visiblement énervé de par sa présence sur le plateau de TLMP. Il m’a agressé au début de l’émission, je le trouvais quasi arrogant, puis j’ai, par la suite, sympathisé avec cet homme au parcours houleux et unique. Je ne l’avais pas reconnu, car il a pris du poids et il ne ressemble pas du tout à l’humoriste qu’il fut autrefois.

Parlons de Julie Payette , elle aussi, je l’ai trouvée particulière. Elle était passionnante lorsqu’elle parlait de la vue de la terre à partir de l’espace, de la pollution visible de si loin, de «l’odeur» de l’espace. Et la pauvre, lorsqu’elle a demandé à Dany s’il avait des enfants ne sachant pas que celui-ci est gai, elle avait l’air perdue par les réponses : oui, trois enfants, de trois femmes différentes. J’espère que quelqu’un lui a expliqué après le show…Et j’espère que quelqu’un lui a aussi dit de ne plus jamais mettre un manteau Kanuk sur un plateau de télé…!!!

Ce qui m’a énervée : elle se fait invitée par Drucker et elle ne répond même pas à son invitation. Elle le regarde sans répondre et il lui demande si gentiment en précisant que ça serait un honneur pour lui de l’accueillir. Impolie. Impolie. Impolie. Même Guy A. a dû relancer la question et encore une fois, un silence de sa part. Si tu ne veux pas y aller, dis non c’est tout.

Puis il y a eu la comédienne Monique Mercure, une chose à dire : lâche la chirurgie plastique, ma vieille. Trop de lifting c’est comme pas assez?

Finissons par le premier invité M. Drucker. Je ne l’ai jamais vraiment aimé ou je n’ai jamais été une fan de lui, mais à vrai dire, je le trouvais sympa mais je n’avais pas de réelle opinion à son sujet. Mais hier, j’ai compris que son succès reposait par son charme, sa gentillesse, son plaisir à demander des questions aux gens, sa curiosité, ça se voit qu’il aime découvrir des nouvelles choses à travers de différentes personnes. Il m’a fait rire à plusieurs reprises. J’aurais aimé qu’il reste jusqu’à la fin, car il secondait bien Guy A. en posant des questions aux autres invités sur le plateau sans toutefois jamais voler la vedette à l’animateur québécois.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s